Contenu réservé aux abonnés
Dans un marché francilien toujours dynamique en volumes, la hausse des prix décélère un peu partout, rapportent les notaires du Grand Paris dans leur dernier point marché.
Par Anne-Sophie Vion
Le soufflé de la frénésie immobilière sur le marché immobilier ancien le plus tendu de France serait-il en train de retomber ? C'est ce dont témoignent les notaires du Grand Paris dans leur point marché du 24 février 2022. Perceptibles dès le quatrième trimestre de l'année dernière, des signes d'accalmie à Paris comme dans sa banlieue se confirment en ce début d'année.
Dans la capitale , la baisse des prix se poursuit. Sur un an, à fin décembre 2021, les prix y ont reculé de 1,6 % à 10.600 euros le m² (- 1,7 % sur trois mois, au quatrième trimestre 2021). Or, d'après les indicateurs avancés des notaires sur les avant-contrats, le prix au mètre carré parisien s'établirait à 10.550 euros en avril 2022, soit une baisse annuelle des prix à 0,8 %. Au final et par rapport au point haut de novembre 2020, les prix au m² dans la capitale perdraient 310 euros et 2,9 % en un an et demi.
Tous les articles des Echos en illimité sur le site et l’application
Le journal en version numérique dès 22h30 la veille de sa parution
Les newsletters exclusives, éditos et chroniques en avant-première
Tous droits réservés – Les Echos 2022

source

Catégorisé: