abonné
Sujets relatifs :
Ce qu’il faut savoir pour créer le site web de votre association
Soyez le premier à réagir

© Babouse
La création d’un site web sous-entend de choisir un nom de domaine, un hébergeur, etc. Check-list des 10 points de vigilance avant de vous lancer.
L’achat d’un nom de domaine (Domain Name System/DNS) est obligatoire et indispensable. En amont, vérifiez que votre nom est disponible avec l’outil de vérification en ligne de l’Association française pour le nommage internet en coopération (Afnic). Ensuite, vous allez le louer pour une durée déterminée auprès d’un bureau d’enregistrement tel que OVH, Gandi ou Amen. Sa forme sera une adresse URL (Uniform Resource Locator) par exemple « www.associationmodeemploi.fr ». Le coût est de 10 à 15 € par an mais il varie en fonction de l’extension choisie : .fr (à privilégier), .org, .com ou .net (plutôt utilisé pour les sites commerciaux), etc. Si vous passez par un prestataire, assurez-vous que l’achat est bien fait en votre nom. Le nom de domaine appartenant à la personne (physique ou morale) qui l’a déposé, vous serez ainsi libre de changer de partenaire si besoin.
Pour rendre visible votre site sur internet, vous devez passer par un hébergeur. Son rôle est de garantir un espace de stockage sur un serveur connecté en permanence à internet. Il propose généralement un service mail, avec la possibilité d’ouvrir plusieurs comptes,[…]Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous
Déjà abonné ?

Pas encore abonné ?
Offre d’abonnement
Je m’abonne
Je suis abonné
Ma Revue numérique
GÉRER SON
ASSOCIATION
Nous vous recommandons
Les fonctions de trésorier ne sont pas définies par la loi. Un particulier interdit bancaire peut donc être trésorier d’une association. Il agit comme mandataire et non en son nom propre. Il a ainsi la possibilité de gérer le compte…

source

Catégorisé: