Neuf mois après ceux de la capitale, les prix de l’immobilier dans les principales villes françaises commencent doucement à atterrir. Guerre en Ukraine, flambée de l’inflation et nouvelles normes bancaires en matière de crédit ont eu raison de l’optimisme du secteur en début d’année. Le premier semestre 2022 tourne définitivement la page d’une année 2021 record en termes de ventes de logements — 1,2 million — et d’un prix moyen qui n’a jamais été aussi haut.
Guide Shopping Le Parisien
Offres d'emploi
Codes promo
Services
Profitez des avantages de l’offre numérique
© Le Parisien

source

Catégorisé: